AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Florian Cuero

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Florian Cuero   Jeu 11 Juin - 18:46

Nom : Cuero

Prénom : Florian

Âge: 24 ans

Présentation physique :

Florian Cuero a des cheveux châtain foncé tombant sous ses oreilles. Il porte la plupart du temps un bonnet sur la tête car il déteste se coiffer. Si par hasard, il prend le temps de se coiffer, il laisse par exemple une mèche sur le devant de son visage et en ébouriffe le reste pour se donner un air négligé. Il a des yeux d’un bleu-vert très clair et c’est pour cela que la plupart du temps il porte des lunettes de soleil afin d'éviter au maximum les rayons du soleil. Il n’est pas très grand (1 mètre 74) mais possède un corps musclé que sa passion du surf a dû sculpter.

Il porte en général des bermudas ou des longs shorts de bain, arrivant sous les genoux, avec des chemises ouvertes ou des T-shirt de célèbres marques de surf. En hiver, il porte des jeans ou des pantalons larges avec des vestes ou des sweet à capuche.

Florian a un tatouage polynésien qui part du genou gauche et se finit sur le pied. Il arbore également un croissant de lune dans l’intérieur de l’avant-bras droit et porte également deux pendentifs autour du cou : une lune et une dent de requin.

Caractère :

Florian Cuero est très solitaire, mais il a plein d’amour et de tendresse à donner. C’est une personne prête à tout pour les gens qu’il aime. Après la pluie de météorites, il s’est un peu renfermé sur lui-même, mais est néanmoins resté très sociable. C’est une personne très calme malgré ses soudaines sautes d’humeur. Florian est un peu soupe au lait, un trait de caractère sûrement lié à ses origines méditerranéennes. Comme on le dit souvent, il faut se méfier de l’eau qui dort en chaque personne.

Histoire :

Avant ce maudit accident qui m'a épargné, mais qui m’a enlevé tous mes proches, j’étais une personne très sympathique, équilibrée et proche de la nature, passant mon temps dans l’eau, sur ma planche de surf.

Je vais vous parler un peu de ma vie avant ce cataclysme. Je suis né à Anglet, dans le pays Basque, où j’étais très heureux, passant mon temps entre l’école et le surf. A l’âge de 16 ans j’ai dû partir à Paris avec ma mère, mais une fois là-bas, la mer me manqua. Je partis donc à ma majorité finir mes études près de l'océan. Quelle joie de se retrouver dans l’eau après une journée de cours bien barbante !

Puis ce jour qui allait gâcher toute ma vie arriva, Je ne me rappelle plus de grand-chose, juste que j’étais sur ma moto avec ma planche sur le dos, me dirigeant vers la mer pour oublier ma journée de merde. Il y a des jours comme ça où rien ne va. Mais cela est de courte durée. La chance revient toujours. La preuve, je suis encore vivant après cette pluie de cailloux.


Je me souviens avoir vu des traînées rouge feu dans le ciel. Elles allèrent frapper le sol avec une violence inouïe partout autour de moi. Puis, je me souviens avoir senti de l’eau… Oui c’est ça ! Juste après avoir entendu un grand « PLOUF ». Puis, plus rien…

Je serais incapable de dire pendant combien de temps je suis resté dans les pommes... Dans ces moments-là, tout s’arrête et l’on perd vite la notion du temps. Pendant un moment j’ai cru que j’étais mort, car j’avais vu ma vie défiler devant moi. Mais je me réveillai enfin avec un mal de chien, j’avais mal de partout. J’étais allongé sur ma planche de surf, accroché à elle par mon dos, c’était sûrement elle qui m’avait protégé et m’avait empêché de me noyer par on ne sait quel coup du sort…

À mon réveil, ma première pensée fut pour ma mère, la seule famille qui me restait. Je sentais des larmes monter en moi. J’étais triste. J’avais le mauvais pressentiment qu’elle était morte et que j’allais être seul dans ce monde. Mais il fallait que j’en aie le cœur net ! Je me suis donc redressé, et j’ai utilisé ma planche pour revenir sur la terre ferme de la ville.

J’ai ensuite abandonné ma pauvre planche qui allait me manquer durement et je suis parti en quête d’un véhicule quelconque. Le seul que j’ai réussi à trouver était un bus que j’ai trouvé parmi tant d’autres à leur terminus. Puis je suis parti sur la route, direction Paris. Je dois avouer que c’est la pire chose que j’ai jamais eu à faire dans ma vie avec cette route accidentée et ce bus qui avançait à deux à l’heure.

Ce que je redoutais le plus s'était produit, ma mère avait succombé. Je m’étais mis en quête de retrouver son corps dans les décombres de sa maison que ce cataclysme avait écroulée, très vite je la vis en dégageant quelques décombres et je m’assis à côté d’elle pour pleurer toutes les larmes de mon corps, en poussant des cris de douleur qui allaient chercher leur force au plus profond de moi. Voir ma mère comme ça, sans vie, c’était comme si je mourais à mon tour.

Puis un phénomène étrange se produisit. Un vent énorme se leva et semblait comme émaner de moi. Ce vent se mua en tornade. Et le pire, c’était que je contrôlais cette tornade ! Je n’avais qu’à tendre le bras vers elle et ma pensée était exécutée sur le champ… Mais, sans y prêter plus d’attention, je revenais vers le corps de ma mère et le vent disparut quand ma main effleura le visage si joli de ma mère, quand mes larmes commençaient à s’arrêter de couler.

Ce que j’ai fait ensuite ? Je lui ai offert une sépulture décente. Mais surtout, j’appris à maîtriser mon nouveau pouvoir. J’aimais au final ce que j’étais devenu. Avec un tel pouvoir j’étais devenu presque intouchable. Si ma mère était vraiment morte, je pourrais la venger même si ce n’était pas de la faute des rescapés. Mais mon cœur était devenu si froid. Je ne ressentais plus aucune pitié pour autrui. Seul moi comptais à présent. Moi et ma vengeance obsessionnelle.

Je devenais de plus en plus noir à l’intérieur comme si mon cœur avait disparu. La nature m’avait donné des pouvoirs et j’allais m’en servir pour vivre comme je le désirais. Sans dieu, ni maître, ni personne pour me dire ce que je devais faire. Fini le garçon qui se laissait envahir par ses sentiments. Ce garçon avait perdu son âme en même temps que sa mère…




Pouvoir : Aéro-kinésie

Description du pouvoir : J’ai la possibilité de créer de grosses rafales de vent, des bourrasques et même faire de petites tornades même si cela reste dangereux pour moi. Ce pouvoir peut être très utile au corps à corps pour donner des coups rapides et envoyer mon adversaire à une distance de sécurité suffisante lorsque cela devient nécessaire. Mais je n’ai malheureusement pas encore une grande connaissance de mon pouvoir et il peut vite devenir incontrôlable…

Informations importantes :

Lien éventuel avec une personne déjà présente :

Nom de l'avatar : Zac Efron

Vos disponibilités pour poster : souvent

Mots de passe : [Alpha] , [Beta] , [Gamma]

Comment avez-vous connu Armageddon ? Forum partenaire


Dernière édition par Florian Cuero le Ven 12 Juin - 1:09, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre Lavoisier
~ Utopien ~
~ Utopien ~
avatar

Messages : 71
Date d'inscription : 27/05/2009

Feuille de personnage
Pouvoir: Régénération Cellulaire
Sexualité:
Amour:
MessageSujet: Re: Florian Cuero   Jeu 11 Juin - 20:09

Bon bon bon. Un surfeur à paris, pas de chance.

En ce qui concerne la fiche... Que de fautes ! Et pas que des petites.

Citation :
je ne ressentais plus aucune piété pour autrui

Pitié non? enfin ce n'est pas la plus grave. Il manque aussi beaucoup d'accents par endroits.
A l'avenir, utilise word, c'est pratique, et puis relis toi aussi !

Bon, sinon essaye aussi de changer d'avatar, ou de l'agrandir.

Essaye de corriger les fautes si c'est possible. Et signe le règlement, une fois que ce serait fait
plus rien n'empêchera ton activation.

Faire des fautes arrive à tout le monde, mais essaye de te relire quand même.

En ce qui concerne le personnage lui même, l'apparition de ton pouvoir, et la manière dont il s'en
rend compte est assez confuse. Tout comme l'utilisation qu'il en fait.

Mais surtout, cette histoire de coma. Il est peu probable que tu soit resté en vie, si tu étais dans le coma en pleint milieu de la route, pendant un cataclysme. De plus, que ta moto ait survécue, et qu'elle n'ait pas été volée tient également du miracle.

Enfin, mis à part si ton coma à duré 2-3 jours maximum, tu devrais être mort (déshydratation).

Je ne te demande pas de tout changer,je sais que tu as recommencé plusieurs fois, mais peut-être d'apporter quelques précisions. Enfin, c'est un peu surréaliste (et assez court). Mais ça ira.

Je ne te demande pas de changer ton histoire enfaite, je ne faisait que la commenter.

Je suis chiant, mais bon c'est comme ça !


Pour le reste, les mots de passes sont en ordre, il manque la signature du règlement.

EDIT: Reposte après moi quand tout es prêt.
Revenir en haut Aller en bas
http://armageddon.forum-actif.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Florian Cuero   Ven 12 Juin - 1:07

Voila tout changé, ou presque juste les passages qui n'allait et les fautes.
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre Lavoisier
~ Utopien ~
~ Utopien ~
avatar

Messages : 71
Date d'inscription : 27/05/2009

Feuille de personnage
Pouvoir: Régénération Cellulaire
Sexualité:
Amour:
MessageSujet: Re: Florian Cuero   Ven 12 Juin - 12:58

Bon aller, tu as fait des efforts, et tu as signé le règlement. Je te valide donc. Mais fait attention à ton orthographe à l'avenir.
Revenir en haut Aller en bas
http://armageddon.forum-actif.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Florian Cuero   

Revenir en haut Aller en bas
 
Florian Cuero
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PBLV/miracle de Noël........ou pas/Florian et THomas
» Joséphie : Florian / Thomas c'est fini - Plus belle la vie
» Plus belle la vie - Florian et sa fille - G
» Florian, The Naked Man
» Mariage Julie & Florian

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Présentations :: Fiches validées des Anarchistes-
Sauter vers: